LA MAIRE DU VIIe ARRONDISSEMENT DE PARIS RACHIDA DATI AU CEPROC

La maire du VIIe arrondissement de Paris Rachida Dati a effectué, le 21 novembre, une visite au Ceproc. Elle a été accueillie par le président du Ceproc Bernard Pérot, le directeur général de l’établissement Emmanuel Paris et la directrice pédagogique Nelly Docin-Julien, avant de se rendre dans les différents pôles métiers. Au labo BP de charcuterie traiteur, Rachida Dati a longuement échangé avec les apprentis et leurs formateurs Stéphane Duval et Jérémie Bogaërt, soulignant l’importance de l’apprentissage pour l’économie de proximité. « En tant que maire du VIIe arrondissement, j’œuvre pour la pérennisation du petit commerce artisanal, une activité vitale pour le dynamisme parisien. Face à la pénurie de main d’œuvre qui affecte ce secteur, force est également de constater que la question du logement des salariés de ces entreprises à Paris intramuros est devenu un frein supplémentaire contre lequel je me bats », a-t-elle indiqué. Rachida Dati a également rencontré des apprentis cuisiniers en pleine action avec leur formateur Xavier Guimard. La maire du VIIe arrondissement a apprécié la diversité des profils. « Je constate la présence de nombreux bacheliers et une féminisation grandissante de ces métiers », a-t-elle souligné. Rappelant sa visite en Ceproc en 2009, la maire a souligné son engagement en faveur de l’apprentissage et de la mobilité européenne des apprentis lorsqu’elle était députée au sein de l’UE. Après un passage en laboratoire de boucherie où elle a rencontré des stagiaires en POEC boucherie, leur formateur Laurent Hellard et Nicolas Dessez de l’association Wintegreat, partenaire dudit dispositif, elle s’est longuement arrêtée dans le département de pâtisserie-boulangerie où elle a rencontré des adultes en reconversion professionnelle, parmi lesquels une ex-infirmière passionnée de glacerie, des apprentis en 1e année de baccalauréat professionnel pâtissiers boulangers, leurs formateurs Jean-Philippe Duchesne et Guillaume Lejeune. Avant de quitter le Ceproc, Rachida Dati s’est vu proposer des dégustations pâtissières tout droit sorties du four.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MAIRE DU VIIe ARRONDISSEMENT DE PARIS RACHIDA DATI AU CEPROC