Dégustation d’andouilles et d’andouillettes au Ceproc avec l’association 5 A

Les membres de l’Association amicale des amateurs d’andouillettes authentiques (5A) se sont réunis, le 31 mai dernier, au restaurant d’application du Ceproc, le Jardin des Saveurs, pour une dégustation haute en saveurs. Objectif : décerner le diplôme « 5A » aux candidats charcutiers ayant confectionné les meilleures andouilles et andouillettes.

L’Association 5A a pour coutume de se réunir deux fois dans l’année pour diplômer les auteurs des meilleures andouilles et andouillettes produites par des charcutiers. Lors de la dégustation qui s’est déroulée au Ceproc le 31 mai avec le soutien de la CNCT, l’ambiance conviviale propre à l’association lancée voici une soixantaine d’années sous forme de boutade par une bande d’amis journalistes passionnés de gastronomie, était au rendez-vous. Accueillis par le président du Ceproc Bernard Pérot, le directeur général du Ceproc Emmanuel Paris et le président adjoint de la CNCT Benoît Belgy, les membres de l’Association 5A n’ont pas manqué de saluer les apprentis et leur formateur, le chef Xavier Guimard, avant de prendre place au Jardin des Saveurs. Le président de l’Association 5A, Jacques Louis Delpal, journaliste et écrivain dont les travaux sur les régions et terroirs de France sont une référence, s’est dit honoré de retrouver le Ceproc. « Je connais cette école depuis au moins une vingtaine d’années. Elle est incontournable pour quiconque s’intéresse à la gastronomie en général et la charcuterie en particulier », a-t-il indiqué. Les jurés ont eu à évaluer une douzaine d’andouilles et d’andouillettes issues des quatre coins de l’hexagone, sans ne jamais renoncer un instant à leur devise : l’humour. Parmi eux, les journalistes et chroniqueurs gastronomiques Vincent Ferniot, Monique Pivot et François Roboth, toujours fourmillant d’anecdotes croustillantes, ont assuré l’ambiance. A l’issue de la dégustation, une photo souvenir a été prise avec l’ensemble des participants. Les jurés dégustateurs ont félicité le chef et ses apprentis pour la qualité de leur prestation. « Tout était parfait, tant la qualité du service, le timing que la température des andouilles et des andouilles. Les produits ont été servis conformément  à la coutume ! », ont-ils insisté.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dégustation d’andouilles et d’andouillettes au Ceproc avec l’association 5 A