Centre d’excellence des professions culinaires

AU FIL DU RESEAU
 

Samba Hamadou : Le désir d’entreprendre
 

[VIDEO - 22/10/2021] A 33 ans, le chef boulanger-pâtissier Samba Hamadou, est à la tête de trois pâtisseries à Paris. Entré au CEPROC en préapprentissage après une scolarité mouvementée,  il en ressort six années plus tard avec un BTM pâtisserie en poche. Un cursus sans faute qui le conduit de la Maison Gosselin à Paris jusqu’au Mandarin Oriental à Bangkok, en passant par les très prestigieux Café de la Paix et la Tour d’Argent, avant qu’il ne vole de ses propres ailes. Dans cette interview, il évoque ses liens forts avec le CEPROC et son cheminement vers l’entrepreneuriat.
 Visionner l'interview : ici

 

 

Retour aux sources pour le chef Gilbert Benhouda
 

[ACTU - 15/10/2021] Dans le cadre du cycle de conférences du réseau des anciens élèves GENERATIONS CEPROC, l’école a accueilli, le 13 octobre, le chef des cuisines les Bistrots pas Parisiens Gilbert Benhouda. Il a animé une conférence auprès des apprenants durant laquelle il a retracé son cursus en cuisine au CEPROC entre 2004 et 2007 et les temps forts de sa carrière. L’ex-troisième chef des cuisines du prestigieux Plaza Athénée, où il a officié une décennie durant, a insisté sur le rôle clé de l’apprentissage dans son épanouissement personnel et professionnel. Il a également exposé sa vision de l’évolution de la profession. « La période post-Covid et la reprise économique observée imposent une remise en question de nos pratiques dans le sens d’une nécessaire amélioration des conditions de travail et des salaires de nos collaborateurs. C’est dans ce sens que nous oeuvrons au sein des les restaurants du groupe des Bistrots pas Parisiens que je gère », a-t-il indiqué. Heureux de retrouver son école, il a longuement échangé avec les apprenants.

 

Pascal Joly : « L’apprentissage, un ascenseur social extraordinaire »
 

[VIDEO - 8/10/2021] Pascal Joly  est un charcutier-traiteur de renom. Epris de passion pour le métier depuis l’âge de onze ans où il fréquente la charcuterie de son oncle, il réalise sa vocation en 1989, année durant laquelle il décroche un brevet professionnel au CEPROC et inaugure, dans la foulée, sa première entreprise à Grandvilliers, dans l’Oise. Devenu Meilleur ouvrier de France (MOF) en 2000, l’artisan connaît une ascension professionnelle fulgurante. De Vincennes à Paris, en passant par Rennes, Pascal Joly fait rayonner les savoir-faire charcutier et traiteur aux côtés de son épouse. Une aventure familiale passionnante, couronnée par l’arrivée récente de leur fils Florian. Dans cette interview, Pascal évoque ses liens avec le CEPROC et l’impulsion décisive que cette école a donnée à sa carrière. Visionner l'interview : ici

 

Seymour Halejcio : « Un savoir est fait pour être partagé sinon il est perdu »
 

[VIDEO - 11/10/2021] Après un brillant cursus en pâtisserie au CEPROC où il obtient un BEP et un BTM entre 2001 et 2006, Seymour Halejcio est embauché par la prestigieuse maison Potel et Chabot. Il y occupe différents postes qui lui permettent d’élargir ses compétences pâtissières. Sa curiosité et sa soif de découverte le poussent vers de nouveaux horizons professionnels. Il intègre des entreprises artisanales de plus petite taille où il étoffe son savoir-faire avant de se tourner vers la recherche et le développement et d’occuper le poste de chef de projet pour le développement des produits salés au sein du groupe Aryzta Food à l’international. Dans cette interview, Seymour Halejcio témoigne toute sa gratitude à l’égard du CEPROC qu’il dit être une des clés de sa réussite professionnelle. Visionner l'interview : ici

 

Sandrine Prévost : « Y a pas photo, la charcuterie ouvre des piortes à tout âge ! »
 

[PORTRAIT - 5/10/2021] Après une carrière d’enseignante en photographie doublée d’une collaboration régulière avec la maison Chanel en qualité de vendeuse show-room, Sandrine Prévost renoue avec ses amours culinaires d’enfance. En 2016, elle intègre le CAP charcutier-traiteur au Ceproc dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Quatre années plus tard, elle est à la tête de la charcuterie Les Ducs à Bordeaux aux côtés de Frédéric Dauriac, un camarade de promo rencontré durant sa formation. Lire l'intégralité de l'article : ici