Centre d’excellence des professions culinaires

Formation pâtisserie

 

 

 

Choisissez votre formation en pâtisserie au Ceproc
>> Choisissez 

 

Après le collège, la seconde ou la première : entre 16 et 29 ans révolus    
  • CAP pâtissier en 2 ans (lire)
Après un baccalauréat général, un baccalauréat professionnel ou un diplôme de niveau supérieur (BAC+)
  • CAP pâtissier en 1 an (lire)
Après un CAP pâtissier en 1 an ou 2 ans
  • Mention complémentaire pâtissier glacerie chocolaterie confiserie spécialisées en 1 an (lire)
  • Mention complémentaire pâtisserie boulangère en 1 an (lire)
  • CAP en 1 an au choix : boulangerie (lire), charcutier-traiteur (lire) ou cuisine (lire)
Après un CAP, un BEP ou une mention complémentaire d’une autre filière
  • CAP pâtissier en 1 an (lire)
Après une mention complémentaire pâtissier glacerie chocolaterie confiserie spécialisées
  • BTM pâtisserie en 2 ans (lire)
Après un BTM 
  • CAP en 1 an au choix : boulangerie (lire), cuisine (lire) ou charcutier-traiteur (lire)
 Session inscription 2021-2022 clôturée en pâtisserie. La session d'inscription 2022-2023 débutera en janvier 2022
 

Nouveauté en partenariat avec le Cub Méd

CAP Pâtissier promotion Club Méd 2022 : lire fiche

 

Les avantages de la formation proposée par le Ceproc
 

  • 97% de réussite aux examens en pâtisserie en 2020
  • Le plus grand CFA de pâtisserie de France
  • Une diversité de diplômes préparés
  • Un important réseau de petites entreprises artisanales et d’enseignes de renom partenaires (Ladurée, Flo, Potel et Chabot, Stohrer, Plaza Athénée, Fauchon, Mullot, Hôtel Georges V, Hôtel Lutetia, Lenôtre)
  • Le Ceproc accueille tout au long de l’année des concours professionnels prestigieux et prépare ses apprenants à de tels challenges 
  • Le Ceproc a vu sortir de ses rangs plusieurs figures de la pâtisserie française à l’instar  de Jeffrey Cagnes, l’actuel chef pâtissier de la prestigieuse maison Stohrer à Paris, d’Arnaud Vodounou, de Rodolphe Landemaine… 
  • En 2019, deux ex-apprentis du Ceproc, Aurélien Métayer et Joris Vée, concourant au sein de l'équipe de France, deviennent vice-champions du monde junior en pâtisserie
Session inscription 2021-2022 clôturée en pâtisserie. La session d'inscription 2022-2023 débutera en janvier 2022

 

Le métier de pâtissier en question
 

Un métier de précision

Véritable orfèvre, le pâtissier réalise viennoiseries, petits fours, pièces montées, tartes et gâteaux en tout genre. Il maîtrise toutes les techniques des pâtes, des garnitures, et crée les décorations. Il confectionne également des confiseries, des chocolats et des glaces. Quel que soit le produit qu’il élabore, le pâtissier veille à parfaire sa qualité et sa mise en valeur.
L’esthétique au service du goût

Surprendre l’œil, exciter le palais, le pâtissier est un enchanteur du goût.
Quand on aime on ne voit pas le temps !

Le pâtissier commence très tôt à l’aube et ne compte pas ses heures.
Des possibilités de carrière très attrayantes
  • Le pâtissier peut être commis, ouvrier, chef de laboratoire, chef d’entreprise, dans le secteur artisanal, l’agroalimentaire ou la distribution en France comme à l’international.
  • Des salaires attrayants et évolutifs
Session inscription 2021-2022 cloôturée en pâtisserie. La session d'inscription 2022-2023 débutera en janvier 2022

 

Mise à jour : 22 novembre 2021