Développement durable

Le développement durable est une problématique centrale dans les métiers de la gastronomie et de l’alimentation. Outre la problématique du traitement des déchets, elle présente la particularité de mobiliser des ressources énergétiques, des matières premières, des produits d’hygiène et des supports d’emballage en quantité considérable. 

Afin de sensibiliser ses apprenants à ce sujet et se munir d’outils et d’indicateurs formalisés permettant de mieux l’appréhender, le Ceproc a signé en décembre 2012, avec le Conseil régional d’Ile-de-France, un « contrat développement durable » (EVOA) d’une durée d’un an – réactualisé en 2013 pour la même durée –  portant sur 3 points :

  • amélioration et approfondissement de la démarche de tri sélectif dans les laboratoires (procédures, circuits) déjà à l’œuvre au Ceproc,  
  • mise en œuvre d’une politique d’achat écoresponsable tournée vers l’élimination des produits d’hygiène nocifs et le recours à des produits « doux » biodégradables, la généralisation du papier recyclable, la réduction des emballages en plastique… 
  • préservation et encouragement de la biodiversité : actions de sensibilisation des apprenants et du personnel, développement et encouragement des espaces verts, recensement des espèces végétales au sein de l’établissement, mise en place d’un mini-jardin avec des plantes aromatiques… 

Ce projet, qui a également mobilisé les salariés, a permis la mise en place de procédures et de pratiques écoresponsables ayant trait notamment à la gestion des déchets dans les espaces pédagogiques et dans les différents lieux de travail des collaborateurs.   

Depuis 2015,  le Ceproc mène une action contre le gaspillage alimentaire. Apprenants et collaborateurs doivent trier quotidiennement, à l’issue du déjeuner pris à la cantine, les restes alimentaires par type d’aliment.