« Mangeons demain » : le concours de création culinaire initié par le Ceproc et la BnF récompense ses lauréats

Le concours « Mangeons demain ! », initié par le Ceproc et la Bibliothèque nationale de France (BnF), mettait à l’honneur le riz et la volaille. Pendant une année, des apprentis du Ceproc ont fréquenté assidument ladite bibliothèque pour proposer des œuvres culinaires anticipant le futur sur la base de lectures historiques.

Au terme d’une année d’exploration et de recherches bibliographiques approfondies dans  les rayonnages de la BnF, les candidats des promotions de mention complémentaire traiteur (3MCT1) et pâtisserie  (3MCP1) ont présenté, le 3 mai dernier, leurs réalisations culinaires devant le jury. Le concours « Mangeons demain ! », fruit d’une étroite collaboration entre ladite bibliothèque et le Ceproc, a été remporté par le trio de 3MCP1 Marie Decla, Lola Ruiz et Lucie Richard pour son projet « Retour vert le futur ». Le projet « Planche 3B », conduit par le trio de la même promo Alicia Antonelli, Manon Pretot et Jehanne Grout, s’est vu attribuer le deuxième prix. Un prix du public a été décerné aux quatre apprentis traiteurs de 3MCT1 Justine Coquelle, Ritouan Gueguen et Clément Gellée pour leur projet « Cluster ». Lors de cet événement, la directrice générale de la BnF Sylviane Tarsot-Gillery a salué le travail effectué par les apprentis et l’ensemble des protagonistes qui ont œuvré à la réussite du projet, insistant sur l’importance que revêtait pour son institution le partenariat amorcé avec le Ceproc voici trois années. Le directeur général du Ceproc Emmanuel Paris a abondé dans ce sens. Il a, pour sa part, insisté sur la portée de telles initiatives pour la valorisation de l’apprentissage tout en rappelant  les liens multiples entre l’univers de l’art, la culture et celui de l’artisanat.

Le concours  « Mangeons demain ! » visait à inciter les apprentis à mener une réflexion autour des futures tendances culinaires sur la base de lectures historiques en portant une attention toute particulière sur le riz et la volaille. Pour le directeur des formations professionnelles Thierry Besnault, un des initiateurs du projet, ces deux matières premières ont joué, les siècles précédents, un rôle central dans la gastronomique française. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Mangeons demain » : le concours de création culinaire initié par le Ceproc et la BnF récompense ses lauréats