Actualités du mois

Le registre public d'accessibilté

L’arrêté du 19 avril 2017 fixe le contenu et les modalités de diffusion et de mise à jour du registre public d’accessibilité et rend applicable le décret du 28 mars 2017 tout en le complétant et le précisant.

Ce registre a pour objectif d’informer le public du degré d’accessibilité de l’établissement.

Il doit être consultable en boutique, que ce soit sous format papier ou sous format dématérialisé. 

Le registre doit rassembler un certain nombre de pièces :

Ce registre doit être mis à disposition des clients le 30 septembre 2017 au plus tard

Outils d'inspection de l'hygiène des denrées alimentaires

Les outils d'inspection créés par la Direction Générale de l'Alimentation (DGAl) dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments ont fait l'objet d'une révision en février 2016 pour harmoniser les pratiques et évaluations des inspecteurs des DDPP et des DAAF.

En février 2017, des points d'amélioration ont été apportés au niveau de la grille d'inspection afin de simplifier la lecture des rapports d'inspection et mieux répondre aux attentes de l'ensemble des acteurs du secteur alimentaire.

Vous trouverez les outils d'inspection en matière de sécurité sanitaire des aliments sur le site internet du ministère de l'agriculture en cliquant sur: http://agriculture.gouv.fr/vade-mecum-dinspection-de-lhygiene-des-denrees-alimentaires-0

Décret sur la mise en transparence des résultats des contrôles officiels

Depuis le 3 avril 2017, les résultats des contrôles officiels en sécurité sanitaire des aliments sont disponibles sur le site http://www.alim-confiance.gouv.fr et sur l'application mobile Alim'confiance.

4 niveaux d'hygiène ont été retenus:

Avant que le résultat obtenu ne soit publié, vous disposez de 15 jours, à partir de la date de réception du rapport d'inspection, pour faire part de vos observations ou contestations.

Ce décret prévoit également une possibilité d'affichage du niveau d'hygiène sur la devanture de votre établissement, de manière visible pour le consommateur, via une affichette qui vous est transmise par les services départementaux de l'Etat.

Indication de l’origine des viandes utilisées dans les plats préparés

Le décret sur l’origine des viandes utilisées dans les plats préparés a été publié. Depuis le 1er janvier 2017, l’origine des viandes utilisées en tant qu’ingrédients à plus de 8% dans les denrées alimentaires préemballés devra être indiquée sur l’étiquette. L'obligation d'indication de l'origine des viandes concerne les viandes d'espèces bovines, porcines, ovines, caprines et les volailles.

Les mentions prévues sont: "Pays de naissance:..., pays d'élevage:..., pays d'abattage:..." Si ces 3 étapes ont eu lieu en France, vous pouvez alors indiquer uniquement la mention "Origine: France".

Les produits préemballés fabriqués ou commercialisés avant le 1er janvier et dont l'étiquetage n'est pas conforme peuvent encore être vendus jusqu'à épuisement des stocks et au plus tard jusqu'au 31 mars 2017.

Déclaration nutritionnelle

Les services de la DGCCRF ont apporté des précisions concernant les critères de dérogation à l'obligation d'étiquetage nutritionnel pour les denrées alimentaires préemballées (conserves, semi-conserves) fournies en faibles quantités au consommateur.

Sont ainsi dispensées de l'étiquetage nutritionnel:

  • les denrées préemballées fournies directement par le fabricant au consommateur final
  • les denrées préemballées fournies par le fabricant à des magasins de détail locaux (dans un rayon de 100 Km environ) fournissant directement le consommateur final

Le critère de fabrication et commercialisation par des petites entreprises (moins de 10 salariés et avec un CA < à 2 millions d’euros/an) peut être pris en compte pour rentrer dans le cadre de la dérogation.

Des précisions ont été demandées aux services des fraudes et sont toujours en attente pour savoir si le critère de fabrication et commercialisation par des petites entreprises est cumulatif aux autres critères.

Plateforme en e-learning Nutrition & allergènes

Une plateforme de formation en e-learning Nutrition & allergènes a été créée en partenariat avec le Centre Technique des Métiers de la Pâtisserie et d’autres métiers de bouche. Cette plateforme permettra à tous les artisans et salariés des métiers de bouche, d’acquérir des compétences de base sur la nutrition et les allergènes. L’accès à cette plateforme de formation en ligne est gratuit après une simple inscription depuis le site http://www.nutriallergenes-artisanat.fr. D’une durée moyenne d’environ 3h, la formation peut être suivie en plusieurs étapes, en sélectionnant son module, pour un apprentissage flexible et personnalisé.

Attention aux arnaques!

Beaucoup d’entre vous nous font part quotidiennement de démarchage abusif concernant l’accessibilité, le document unique de prévention des risques professionnels ou encore les formations HACCP. Des organismes se présentant comme officiels, vous induisent en erreur en vous tenant un discours mensonger et font pression pour vous vendre leurs prestations.

Ne donnez pas suite ! Contactez le Pôle d'Innovation de la charcuterie au 01 44 29 90 55 ou par mail innovation@leceproc.fr qui vous donnera gratuitement tout l'appui dont vous pouvez avoir besoin.

Convention Nationale d'Objectifs (CNO): les traiteurs de réception sont aussi concernés!

La CNO, conclue en 2013, permet aux entreprises de charcuterie de pouvoir bénéficier d’une aide financière et d’un accompagnement technique lorsqu’ils se sont engagés pour prévenir les risques professionnels dans leur établissement en concluant un contrat de prévention.

La prévention des risques peut concerner les équipements d’aide à la manutention, l’ergonomie des postes de travail, les revêtements de sol, la sécurisation des machines coupantes, la prévention du risque routier…

Ce contrat de prévention est à établir auprès de la CARSAT (pour trouver votre caisse, allez sur www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/retraites/nos-contacts.html). Il définit précisément les objectifs sur lesquels l'entreprise s'engage, et les aides, en particulier financières, apportées (40 000 euros maximum pour une entreprise dans la limite des fonds disponibles).

Conditions à respecter pour en bénéficier :

  • accueillir des salariés de moins de 25 ans ou des salariés en formation certifiante ou qualifiante ;
  • être identifié par le code risque sécurité 522CB (commerce de détail de viandes, poissons, charcuterie artisanale y compris traiteurs et organisateurs de réception) ;
  • être à jour de ses obligations sociales, notamment pour ce qui concerne les cotisations URSSAF ;
  • avoir un projet concret d’investissement en termes de prévention.

À noter qu’au cours de ce contrat, les employeurs ou maîtres d’apprentissage devront suivre une formation à la prévention des risques professionnels.

Etude prospective sur les comportements alimentaires de demain

Une étude a été réalisée dans le cadre du Contrat de la filière alimentaire, à la demande du Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et ses partenaires (ANIA, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer), afin de mieux comprendre et anticiper l'évolution des pratiques alimentaires des consommateurs français, à l'horizon 2025. 

Cette étude a permis l'élaboration de 16 fiches de tendances avec parmi lesquelles :alimentation santé et bien-être ; baisse de la consommation de protéines animales ;  faire soi-même ; individualisation ; moins de gaspillage alimentaire ; nostalgie et authenticité ; plus de transparence ; prêt à manger ; proximité ; recherche de nouvelles occasions de consommation ;

Ces fiches sont consultables sur http://agriculture.gouv.fr/16-fiches-pour-mieux-apprehender-les-comportements-alimentaires-de-2025

N'attendez pas, formez vous!

Avec le Pôle d'Innovation des charcutiers traiteurs, les nouvelles dispositions du Guide de Bonnes Pratiques d'Hygiène en Charcuterie artisanale n'auront plus de secrets pour vous!

DATES LIEUX
Lundi 22 mai LUISANT (28)
Lundi 12 juin  JOUE-LES-TOURS (37)
Lundi 19 juin NIORT (79)
Lundi 26 juin  LIMOGES (87)
Lundi 2 octobre NICE (06)

Pour plus d'informations, le service formation continu est joignable par téléphone au 01 44 29 90 65, par e-mail à stages@leceproc.fr ou par fax au 01 42 67 56 33

Etude sur la fabrication de charcuteries sans ajout de nitrites/nitrates

La CNCT, le Pôle d'Innovation des Charcutiers Traiteurs, en collaboration avec l'IFIP, ont décidé de réaliser une étude sur la fabrication de charcuteries sans ajout de nitrites/nitrates.

Pour la première phase de l’étude, une enquête a été réalisée et nous vous remercions de votre participation. Cette enquête importante  va nous permettre de faire un état des lieux des pratiques en matière d’utilisation des nitrites/nitrates, et de disposer de statistiques propres au secteur de la charcuterie artisanale.

Nous recontacterons prochainement les professionnels intéressés pour participer à la suite de l'étude.