Actualités

Fipronil: aucun oeuf français n'a été contaminé

La Ministère de l’Agriculture a annoncé qu’aucune trace de l’insecticide Fipronil, à l’origine du scandale des œufs contaminés cet été, n’a été retrouvée dans des œufs produits en France à l’issue de près de 3.000 contrôles.

Seul un éleveur dont les œufs avaient été contaminés s’était spontanément manifesté. Pour le reste, tous les cas de contamination en France étaient des produits d’importation. La fraude a surtout été pratiquée aux Pays-Bas et en Belgique mais la Commission européenne, qui estime qu’elle remonte à septembre 2016, fait aussi état de cas potentiels en Allemagne, en Italie et en Hongrie.

Ile-de-France : Aide à l'acquisition de véhicules propres pour les TPE PME

Afin de lutter contre la pollution de l'air et faciliter le remplacement des véhicules les plus anciens des artisans et des entreprises, la région Ile-de-France met en place pour eux des aides à l'achat de véhicules électriques, au gaz naturel ou à hydrogène.

Ainsi, l'acquisition d'un véhicule utilitaire léger électrique ou GNV (PTAC inférieur à 3,5 tonnes) est aidée à hauteur de 6 000 €, et l'achat d'un véhicule utilitaire électrique ou GNV d'une PTAC de 3,5 à 7,5 tonnes est aidé à hauteur de 9 000 €.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter ce lien: https://www.iledefrance.fr/fil-presidence/6000-9000eu-aider-artisans-pme-acheter-vehicules-propres

Un nouveau bon de commande pour le Code des usages!

Le Code des usages de la charcuterie, de la salaison et des conserves de viandes, réédité en 2016, vient de subir quelques mises à jour.

Le bon de commande a également été revu et le tarif préférentiel pour les adhérents CNCT (avec une réduction de -25% sur le prix initial) a été reconduit!

Alors n’attendez plus pour vous procurer cet outil indispensable! Le bon de commande est téléchargeable en cliquant sur le lien suivant: /media/uploads/innovation-documents-utiles/bon-commande-code-usages_maj2017.pdf

Le Code des usages de la charcuterie, de la salaison et des conserves de viandes, réédité en 2016, vient de subir quelques mises à jour. Le bon de commande a également été revu et le tarif préférentiel pour les adhérents CNCT (avec une réduction de -25% sur le prix initial) a été reconduit.

Etats Généraux de l’Alimentation : donnez votre avis !

Les Etats Généraux de l’Alimentation, annoncés par le Président de la République ont débuté leurs travaux. Ainsi, 14 ateliers, auxquels vont participer l’ensemble des acteurs de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche, vont se dérouler jusqu’à fin novembre.

La CGAD participe aux différents ateliers et porte la voix des métiers de l’artisanat,  du commerce alimentaire de proximité lors de ces travaux.

Les échangent portent sur les habitudes de consommation alimentaire, la situation des principales filières, les évolutions du commerce et de la distribution, les enjeux d'une agriculture durable, et devraient permettre d’élaborer des solutions concrètes pour l'avenir de l'agriculture et de l'alimentation.

Les propositions d’actions sont consultables sur www.egalimentation.gouv.fr/ et vous êtes invités à donner votre avis  en cliquant sur « D’accord », « Mitigé » ou « Pas d’accord ».

Le registre public d'accessibilté

L’arrêté du 19 avril 2017 fixe le contenu et les modalités de diffusion et de mise à jour du registre public d’accessibilité et rend applicable le décret du 28 mars 2017 tout en le complétant et le précisant.

Ce registre a pour objectif d’informer le public du degré d’accessibilité de l’établissement.

Il doit être consultable en boutique, que ce soit sous format papier ou sous format dématérialisé. 

Le registre doit rassembler un certain nombre de pièces :

Décret sur la mise en transparence des résultats des contrôles officiels

Depuis le 3 avril 2017, les résultats des contrôles officiels en sécurité sanitaire des aliments sont disponibles sur le site http://www.alim-confiance.gouv.fr et sur l'application mobile Alim'confiance.

4 niveaux d'hygiène ont été retenus:

Avant que le résultat obtenu ne soit publié, vous disposez de 15 jours, à partir de la date de réception du rapport d'inspection, pour faire part de vos observations ou contestations.

Ce décret prévoit également une possibilité d'affichage du niveau d'hygiène sur la devanture de votre établissement, de manière visible pour le consommateur, via une affichette qui vous est transmise par les services départementaux de l'Etat.

Plateforme en e-learning Nutrition & allergènes

Une plateforme de formation en e-learning Nutrition & allergènes a été créée en partenariat avec le Centre Technique des Métiers de la Pâtisserie et d’autres métiers de bouche. Cette plateforme permettra à tous les artisans et salariés des métiers de bouche, d’acquérir des compétences de base sur la nutrition et les allergènes. L’accès à cette plateforme de formation en ligne est gratuit après une simple inscription depuis le site http://www.nutriallergenes-artisanat.fr. D’une durée moyenne d’environ 3h, la formation peut être suivie en plusieurs étapes, en sélectionnant son module, pour un apprentissage flexible et personnalisé.

Attention aux arnaques!

Beaucoup d’entre vous nous font part quotidiennement de démarchage abusif concernant l’accessibilité, le document unique de prévention des risques professionnels ou encore les formations HACCP. Des organismes se présentant comme officiels, vous induisent en erreur en vous tenant un discours mensonger et font pression pour vous vendre leurs prestations.

Ne donnez pas suite ! Contactez le Pôle d'Innovation de la charcuterie au 01 44 29 90 55 ou par mail innovation@leceproc.fr qui vous donnera gratuitement tout l'appui dont vous pouvez avoir besoin.

Etude prospective sur les comportements alimentaires de demain

Une étude a été réalisée dans le cadre du Contrat de la filière alimentaire, à la demande du Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et ses partenaires (ANIA, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer), afin de mieux comprendre et anticiper l'évolution des pratiques alimentaires des consommateurs français, à l'horizon 2025. 

Cette étude a permis l'élaboration de 16 fiches de tendances avec parmi lesquelles :alimentation santé et bien-être ; baisse de la consommation de protéines animales ;  faire soi-même ; individualisation ; moins de gaspillage alimentaire ; nostalgie et authenticité ; plus de transparence ; prêt à manger ; proximité ; recherche de nouvelles occasions de consommation ;

Ces fiches sont consultables sur http://agriculture.gouv.fr/16-fiches-pour-mieux-apprehender-les-comportements-alimentaires-de-2025